Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Tenue d'une conférence constitutionnelle intitulée «Confédération de demain»


Lester B. Pearson, Pierre Elliott Trudeau et Daniel Johnson lors d'une conférence fédérale-provinciale

5 février 1968

Lors de cette conférence constitutionnelle fédérale-provinciale, Daniel Johnson refuse les propositions fédérales au sujet de la déclaration des droits de l'homme et demande une nouvelle constitution.

Lors du discours d'ouverture, le premier ministre du Canada, Lester B. Pearson, soutient que : «Nul n'ignore ici que le Canada français est actuellement profondément mécontent de sa place dans la confédération. Il y a à cela des raisons complexes d'inégales importances. J'ai dit et je répète aujourd'hui que la plupart de ces raisons sont parfaitement fondées.» La première rencontre se veut un succès alors que les provinces acceptent l'idée du bilinguisme et sont bien disposées à l'égard du processus de revision constitutionnelle. Il subsiste toutefois des hésitations quant à l'adoption d'une charte constitutionnelle des droits de l'homme. Pour sa part, le ministre fédéral de la Justice, Pierre Elliott Trudeau profite de l'occasion pour dénoncer la thèse des deux nations. «Il faut reconnaître aux Canadiens français des droits linguistiques et culturels qu'ils ont raison de réclamer, mais, dans un Canada a dix, il n'y a pas de place pour un Canada à deux.» Enfin, les représentants des gouvernements décident de mettre en place les mécanismes permanents d'une éventuelle révision constitutionnelle.


En référence: Le Devoir, 5 février 1968, p.1. 6 février 1968, p.1.
En complément: Pierre Godin, Daniel Johnson : (tome 2) la difficile recherche de l'égalité (1964-1968), Montréal, Éditions de l'Homme, 1980. Robert Comeau, Michel Lévesque, Yves Bélanger et al., Daniel Johnson : rêve d'égalité et projet d'indépendance, Coll. «Les leaders politiques du Québec contemporain», Sillery, Presses de l'Université du Québec, 1991, 451 pages. Richard Gwyn, Le prince, Montréal, France/Amérique, 1981, 481 pages. Fernand Harvey et Peter Southam, Chronologie du Québec (1940-1971), Québec, Institut supérieur des sciences humaines, no 4, janvier 1972, p.62.
Crédits pour la photo: Année: 1967. © Historica Auteur: Inconnu. Référence: Site Internet Historica : http://www.histori.ca/.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke