Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Début des travaux de construction de l'édifice G à Québec

1970

Le gouvernement du Québec fait construire un gratte-ciel sur la colline parlementaire. D'abord appelé édifice G, il sera renommé édifice Marie-Guyart.

En 1963, le rapport Fiset proposait un plan d'aménagement de la colline parlementaire interdisant la construction d'immeubles dont la hauteur serait supérieure à celle de la tour centrale de l'hôtel du gouvernement. Toutefois, ce plan sera mis de côté. On juge que de limiter la hauteur des édifices n'est pas de nature à favoriser la participation de l'entreprise privée. C'est ainsi que l'on autorise l'érection de plusieurs immeubles qui modifieront en profondeur le visage de la colline parlementaire : Place Québec, l'hôtel Loews, Le Concorde, l'hôtel Hitlon, l'Auberge des Gouverneurs, etc. C'est toutefois le gouvernement du Québec qui construit le gratte-ciel qui domine ce secteur. Destinée à loger les bureaux du ministère de l'Éducation, la tour de l'édifice Marie-Guyart est haute de 31 étages. Symbole de l'expansion du secteur public, cette construction témoigne également de la fascination que l'on éprouvait alors pour les tours à bureaux, souvent associées au progrès et à la modernité.


En référence: Luc Noppen et Lucie K. Morriset, Québec de roc et de pierres : la capitale en architecture, Sainte-Foy, MultiMondes, 2000, 150 p. Jean-Marie Lebel et Alain Roy, Québec 1900-2000: le siècle d'une capitale, Sainte-Foy, MultiMondes, 2000, 157 p.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke