Présentation d'un manifeste sur la souveraineté du Québec par René Lévesque

 


René Lévesque, ministre dans le cabinet libéral de Jean Lesage (1960-1966).Année: 1966. © nd Auteur: Inconnu. Référence: Collection publique.

[18 septembre 1967]

Intitulé «Un pays qu'il faut faire», le manifeste présenté par le député libéral de Laurier, René Lévesque , préconise l'idée d'un Québec souverain doté d'une association avec le reste du Canada. Ce document aura l'effet d'une bombe chez les membres du Parti libéral.

Dans ce manifeste, René Lévesque propose «un régime dans lequel deux nations, l'une dont la patrie serait le Québec, l'autre qui pourrait réarranger à son gré le reste du pays, s'associeraient dans une adaptation originale de la formule des marchés communs, formant un ensemble qui pourrait s'appeler, par exemple, l'Unité canadienne.» Avant d'être rejetée, la proposition de Lévesque fera l'objet de chaudes discussions au sein du Parti libéral du Québec (PLQ). Le départ de Lévesque mènera à la fondation du Mouvement souveraineté-association (MSA) puis à la création d'un parti politique dont l'objectif premier est de réaliser l'indépendance du Québec : le Parti québécois.


En référence: Pierre Godin, René Lévesque : (tome II) héros malgré lui, 1960-1976, Montréal, Boréal, 1994.
En complément: Peter Desbarats, René Levesque : ou, Le projet inachevé, Montréal, Fides, 1977, 270 p. Pierre Godin, Les frères divorcés, Montréal, Éditions de l'Homme, 1986, 360 pages. René Lévesque, Attendez que je me rappelle..., Montréal, Québec/Amérique, 1988, 525 p.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle - Directeur: Jean-Herman Guay Perspective monde