Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Évasion de Jacques Mesrine et de sa conjointe de la prison de Gaspé

11 septembre 1969

Le Français Jacques Mesrine et sa compagne Jeanne Schneider sont accusés du meurtre d'Évelyne LeBouthillier, propriétaire du Motel Les Trois Soeurs, à Gaspé. Le premier jour du procès, les gardiens de la prison de Gaspé découvrent cependant avec étonnement que les deux «pensionnaires» ont réussi à s'évader de leurs cellules.

Le couple sera repris et acquitté de cette première accusation. Mais, en 1972, Mesrine sera accusé et reconnu coupable, cette fois d'avoir enlevé l'homme d'affaires Georges Deslauriers contre une rançon. Par la suite, il réussira à s'évader de l'unité à sécurité maximale de Saint-Vincent-de-Paul deux fois, avant de retourner en France où il sera poursuivi par la justice française jusqu'à sa mort, en 1979.


En référence: Le Mémorial du Québec, tome VIII, 1966-1976, Montréal, éd. du Mémorial, 1979, p.124.
En complément: Jacques Mesrine, L'instinct de mort : récit, Paris, J.-C. Lattès, 1977, 333 pages.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke