Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Condamnation de deux «entarteurs»

17 mai 2000

Benoît Foisy et Patrick Robert sont condamnés à six mois de probation et 50 heures de travaux communautaires pour avoir «entarté» le ministre fédéral des Affaires intergouvernementales, Stéphane Dion, en mai 1999.

Le procès pour entartage est le premier du genre au Canada et il n'existe aucune jurisprudence à ce sujet. Par leur geste, les «entarteurs» affirment ne vouloir que tourner en ridicule, et non blesser de façon morale ou physique, leurs victimes. Patrick Robert affirme que c'est «l'une des dernières méthodes qu'il nous reste pour faire passer un message politique.» Les victimes sont, la plupart du temps, des personnalités connues du monde politique, artistique ou des affaires (l'ex-premier ministre Jacques Parizeau, le président d'Alliance Québec William Johnson, le président du journal «La Presse», Roger Landry, etc.).


En référence: La Presse, 19 mai 2000, p.B2. La Presse Canadienne, Mercredi 17 mai 2000.
En complément: Québec 2001, Montréal, Fides, 2001, p.134.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke