Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élection de Camillien Houde à la mairie de Montréal


Affiche électorale du maire de Montréal, Camilien Houde

11 décembre 1938

Camillien Houde se fait élire pour une quatrième fois à la mairie de Montréal. Appuyé par les libéraux fédéraux, il obtient une majorité de plus de 20 000 voix sur son plus proche rival, Charles-Auguste Gascon.

En tout, Houde obtient 83 481 votes contre 62 869 pour Gascon et 4 228 pour le candidat Rochefort, qui termine au troisième rang. Reconnaissant, il déclare le soir de l'élection : «Je n'ai jamais autant senti que ce soir que j'étais l'homme du peuple, le vôtre, et non celui des gens qui vous exploitent.» Quelques mois plus tard, l'alliance stratégique entre Houde et les Libéraux sera mise à l'épreuve par les déclarations du maire de Montréal qui s'oppose à la conscription que le gouvernement de William Lyon MacKenzie King a pourtant promis de ne pas imposer.


En référence: La Presse, 12 décembre 1938, p.1, 3, 9-11, 15 et 27.
En complément: Louis-Martin Tard, Camillien Houde: le cyrano de Montréal, Montréal, XYZ éditeur, 1999, 274 p. Claude V. Marsolais et al., Histoire des maires de Montréal, Montréal, VLB, 1993, 323 p.
Crédits pour la photo: Année: 1940. © nd Auteur: Inconnu. D'après une photographie de Larose. Référence: Musée de la civilisation de Québec, NAC 88-1359.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke