Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élection de Camillien Houde à la mairie de Montréal


Camillien Houde

9 avril 1934

Cette victoire permet à Camillien Houde de reprendre le poste de maire de Montréal qu'il a occupé de 1928 à 1932.

Houde obtient ce gain de façon décisive puisqu'il défait par près de 54 000 votes (90 568 contre 36 909) son plus proche rival, le député libéral de la circonscription de Montréal-Mercier, Anatole Plante. Les deux autres candidats dans la course sont Salluste Lavery et Pierre Desrosiers. Ils récoltent respectivement 12 967 et 3 022 votes. Le soir de la victoire, Camillien Houde tend la main «à tous ceux qui sont prêts à collaborer à mon action», déclarant : «Les adversaires d'hier sont les amis d'aujourd'hui.»


En référence: Le Devoir, 10 avril 1934, p.1 et 4.
En complément: Claude V. Marsolais et al., Histoire des maires de Montréal, Montréal, VLB, 1993, 323 p. Louis-Martin Tard, Camilien Houde: le cyrano de Montréal, Montréal, XYZ éditeur, 1999, 274 p.
Crédits pour la photo: Année: 1932. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Archives Ville de Montréal. Référence: Archives Ville de Montréal.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke