Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Retour d'exil de Jacques Lanctôt

6 janvier 1979

L'ex-felquiste Jancques Lanctôt arrive de Paris après huit années d'exil. Il est accompagné de sa femme et ses trois enfants.

Dès son arrivée, Lanctôt est arrêté sous six chefs d'accusation, dont quatre liés à sa participation à l'enlèvement du diplomate britannique James Cross, en 1970. Quelques semaines auparavant, deux autres membres de la cellule «Libération», Jacques Cossette-Trudel et Louise Lanctôt, avaient également mit fin à leur exil. Le 8 août 1979, ils seront tous deux condamnés à deux ans moins un jour d'emprisonnement. Avant son retour au Québec, Jacques Lanctôt a déjà annoncé publiquement qu'il renonçait à la violence comme moyen pour faire avancer la cause indépendantiste.


En référence: La Presse, 8 janvier 1979, p.1 et 6, 8 août 1979, p.A3.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke