Réaménagement des installations portuaires à Port-Alfred

 


Usine papetière à Pont-Alfred.Année: 1925. © nd Auteur: J.-E. Lemay. Commanditaire: Société historique du Saguenay. Référence: Archives nationales du Québec à Chicoutimi.

[ 1925]

La compagnie Alcan devient propriétaire des installations portuaires de Port-Alfred. Elle procède au réaménagement des quais qui devront dorénavant répondre aux besoins des industries du papier et de l'aluminium.

Port-Alfred s'affirme tout au long du siècle comme un centre régional de navigation en eau profonde. Déjà, au début du XXe siècle, Julien-Edouard-Alfred Dubuc avait fait installer des quais à Port-Alfred afin d'expédier à l'étranger la pâte de pulpe produite dans ses usines du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Avec l'acquisition des installations portuaires par la compagnie Alcan, Port-Alfred ne cessera de s'affirmer dans le domaine de la navigation. En 1965, plus de 3 millions de tonnes de marchandises transiteront par Port-Alfred, ce qui représente sept fois la capacité du port de Chicoutimi. La majorité de ce fret provient des importations destinées à l'usine Alcan.


En référence: Camil Girard, Normand Perron, Histoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Coll. «Les régions du Québec», Québec, IQRC, 1989, p.453-454.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle - Directeur: Jean-Herman Guay Perspective monde