Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Adoption par la Chambre des communes de la Loi créant une marine canadienne


Affiche faisant la promotion de la Marine canadienne

21 avril 1910

Le gouvernement libéral de Wilfrid Laurier fait adopter par la Chambre des communes, 111 voix contre 70, la Loi créant une marine canadienne. Cette législation controversée doit maintenant être approuvée par la Sénat.

Un débat mouvementé précède la tenue de de ce vote. En effet, au Québec, les nationalistes, menés par Henri Bourassa , interprètent la création de cette marine comme une manifestation de la soumission canadienne à l'Empire britannique. Laurier se défendra de ces attaques en déclarant: «Je ne prétends pas être un impérialiste, et je ne prétends pas non plus être un anti-impérialiste. Je suis d'abord et avant tout, et pour toujours, un Canadien.» Dans les autres provinces, le premier ministre se fait plutôt reprocher de ne pas aller assez loin. Le chef de l'Opposition, le Conservateur Robert Borden , prétend à cet égard que le gouvernement aurait mieux fait de consulter la population sur ce projet. Il pense également que la protection du Canada aurait été mieux assurée en donnant ces sommes d'argent à l'Angleterre, plutôt qu'en créant une marine canadienne. Le ministre des Finances, William Fielding, affirme de son côté que : «Cette flotte servira à la défense du Canada en temps de paix, mais deviendra partie intégrale de la flotte impériale en cas de besoin pressant.»


En référence: La Presse, 21 avril 1910, p.3. Craig Brown (sous la direction de), Histoire générale du Canada, Montréal, Boréal, 1990, p.482-488.
En complément: Laurier L. Lapierre, Sir Wilfrid Laurier, portrait intime, Montréal, Éd. de l'Homme, 1997, 400 p. Réal Bélanger, Wilfrid Laurier : quand la politique devient passion, Québec, Presses de l'Université Laval, 1986, 484 pages. Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec: Sir Lomer Gouin, Montréal, Éditions Bernard Valiquette, 1944, p.134-155. Don Gilmour, Achille Michaud, Pierre Turgeon, Le Canada: une histoire populaire de la Confédération à nos jours, Saint-Laurent, Fides, 2001, p.84.
Crédits pour la photo: Année: 1911. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Canadian War Museum, National Museum of Man, National Museums Canada. Référence: Canadian War Museum, National Museum of Man, National Museums Canada.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke