Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Création du Service médical aux colons


Des colons avec un agent des terres en Abitibi

1936

Pour suppléer au manque de médecins dans les régions les plus éloignées du Québec, le service provincial d'hygiène autorise la création du Service médical aux colons (SMC). Ce service permet la mise en place de plusieurs dispensaires-résidences d'infirmières, notamment dans les nouvelles colonies ouvertes à la suite du plan de colonisation proposé par le gouvernement libéral de Louis-Alexandre Taschereau en 1935 (plan Vautrin du nom du ministre Irénée Vautrin).

La mise sur pied du Service médical aux colons est rapidement considérée comme la «solution la plus raisonnable» pour répondre à l'ampleur des coûts des services promis aux colons et faire face à la difficulté de recruter des médecins pour les régions éloignées. Les infirmières embauchées par le SMC se voient assigner un territoire, plutôt hostile, un dispensaire et quelques informations de base. En plus d'avoir accès à un dispensaire, à des médicaments et à des instruments, elles ont aussi droit au logement et à un ameublement sommaire. Quant aux responsabilités liées à l'emploi, elles s'apparentent à celles des médecins de première ligne, c'est-à-dire poser des diagnostics, accomplir des actes médicaux, assister les patients, accoucher les mères et même, à l'occasion, effectuer des chirurgies mineures. En 1943, le Service médical aux colons deviendra l'une des divisions du ministère de la Santé avec 113 postes d'infirmières disséminés à travers les territoires les plus reculés du Québec. Le SMC sera abolit en 1962.


En référence: Johanne Daigle, Nicole Rousseau, Le Service médical aux colons; gestion et implantation d'un service infirmier au Québec (1932-1943), Revue d'histoire de l'Amérique française, vol.52, no.1, été 1998.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke