Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élection d'Ed Broadbent au poste de chef du Nouveau Parti démocratique

7 juillet 1975

À 39 ans, l'Ontarien Ed Broadbent succède à David Lewis à la tête du Nouveau Parti démocratique (NPD). Son élection survient lors du congrès au leadership du parti qui se déroule à Winnipeg.

Il faut trois tours de scrutin avant que Broadbent ne vienne à bout des autres candidats: Lorne Nystrom, Douglas Campbell, John Harney et Rosemary Brown. Identifiée à l'aile gauche du parti, cette dernière, une femme noire d'origine jamaïquaine, fait une belle lutte au nouveau chef avant de s'incliner au dernier tour par 948 voix contre 648. Dès son élection, Ed Broadbent attaque le gouvernement libéral sur sa gauche, déclarant: «le NPD ne tolérera pas que le gouvernement fédéral sabote les régimes conjoints d'assurance-maladie et d'assurance-santé.» Ed Broadbent dirigera le NPD jusqu'en 1989.


En référence: La Presse, 8 juillet 1975, p.1 et A6.
En complément: André Lamoureux, Le NPD et le Québec : 1958-1985, Montréal, Éditions du Parc, 1985, 230 pages. Desmond Morton, The New Democrats, 1961-1986 : the Politics of Change, Toronto, Copp Clark Pitman, 1986, 253 pages. Judy Steed, Ed Broadbent : The Puirsuit of Power, Toronto, Penguin Books, 1989.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke