Création de deux commissions d'enquête sur les conditions ouvrières dans l'industrie forestière

 


Une scierie dans les années trente.Année: 1930. © nd Auteur: inconnu.

[ 1933]

À la suite d'une grève des bûcherons de l'Abitibi, le gouvernement libéral de Louis-Alexandre Taschereau décide d'enquêter sur les conditions salariales et ouvrières des travailleurs forestiers.

Pendant plusieurs mois, huit enquêteurs visitent les chantiers québécois. Des révélations troublantes sortent au grand jour sur les abus que subissent les bûcherons. Certains gagnent moins d'un dollar par jour. D'autres doivent transporter les billots eux-mêmes au lieu d'utiliser le cheval de façon à permettre aux entrepreneurs de faire des économies. Le rapport des enquêteurs mènera à la création de la Commission des opérations forestières du Québec.


En référence: Pierre Frenette dir., Histoire de la Côte-Nord, Coll. «Les Régions du Québec», Québec, IQRC, 1996, p.381.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde