Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Fermeture définitive de l'usine Rayonier sur la Côte-Nord

1979

Incapable de faire face à la fluctuation des marchés internationaux, la Rayonier-ITT, installée à Port-Cartier depuis le début de la décennie, ferme définitivement ses portes avec un déficit accumulé de 320 millions $. Cette décision laisse 1 700 travailleurs sans emploi.

Cette méga-usine d'exploitation forestière avait été construite cinq ans auparavant. Le gouvernement avait alors concédé à la compagnie 135 000 kilomètres carrés de forêt, accompagnés de permis de coupe pour 2 millions de cordes de bois par année. Plusieurs dizaines de millions de dollars en subventions gouvernementales ont également été versés à la Rayonier avant qu'elle ne ferme définitivement ses portes. Soulignons que pendant ces cinq années d'exploitation, on assiste à pas moins de 15 grèves chez les travailleurs des usines. Il faudra attendre 1984 pour que la société d'État Rexfor reprenne l'exploitation forestière. En 1986, l'entreprise Cascades, des frères Lemaire, relancera l'usine jusqu'au début des années 90.


En référence: Pierre Frenette, dir., Histoire de la Côte-Nord, Coll. «Les Régions du Québec», Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1996, p.471.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke