Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Ouverture de l'École indienne d'Amos

1954

Les Oblats ouvrent à Amos un pensionnat destiné aux enfants amérindiens. Les classes des filles seront prises en charge par les Soeurs de Saint-François d'Assise alors que les garçons recevront l'enseignement par les Oblats.

L'enseignement se fait parfois en anglais mais surtout en français. Par contre, la langue algonquine est interdite. Les visites des parents sont également prohibées, ce qui apporte un caractère rigide à l'institution et contribue à remettre en cause cette forme d'enseignement aux enfants de culture autochtone. Les enfants amérindiens qui fréquentent l'École indienne d'Amos proviennent des réserves de Sanmaur, d'Obedjiwan, de Low Bush, de Lac-Simon, du Grand Lac Victoria et d'Amos.


En référence: Odette Vincent, dir., Histoire de l'Abitibi-Témiscamingue, Coll. «Les Régions du Québec», Québec, IQRC, 1995, p.353.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke