Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Tenue d'une grève d'un jour par 21 000 universitaires québécois


Trois protestataires devant le Parlement de Québec

6 mars 1958

Les étudiants de McGill, Bishop's, Sir George Williams ainsi que des universités Laval et de Montréal, déclenchent une grève pour inciter le gouvernement à faciliter l'accessibilité aux études supérieures à un plus grand nombre de Québécois. Seuls les étudiants de l'Université de Sherbrooke refusent de joindre le mouvement qui ne durera que quelques jours.

Trois porte-parole des étudiants (Francine Laurendeau, Jean-Pierre Goyer et Bruno Meloche) se rendent à Québec pour rencontrer le premier ministre Maurice Duplessis . Leur objectif est de fixer la date d'une rencontre entre celui-ci et les présidents des universités afin de discuter des améliorations à apporter au financement de l'enseignement supérieur. Le premier ministre refusera toutefois de discuter avec les étudiants. Ces derniers réagiront en continuant de se rendre au Parlement sur une base quotidienne pendant quelques semaines.


En référence: La Presse, 6 mars 1958, p.1, 7 mars 1958, p.1, 8 mars 1958, p.1, 11 mars 1958, p.1, 12 mars 1958, p.1 et 13 mars 1958, p.3.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke