Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Lancement de la première campagne «d'emprunt de la Victoire»


Wagon du réseau de tramways de Québec servant à la campagne pour l'achat des bons de la victoire

Janvier 1940

Reprenant une méthode utilisée au cours de la Première Guerre mondiale pour financer son effort de guerre, le gouvernement Canadien lance une vaste campagne «d'emprunt de la Victoire» auprès de la population. Son objectif est de 200 millions de dollars.

Des campagnes de ce genre seront repétées à plusieurs occasions au cours de la guerre, permettant au gouvernement fédéral d'injecter des sommes considérables dans son support à la cause des Alliés. Entre juin 1941 et novembre 1945, neuf campagnes d'emprunt rapporteront la somme exceptionnelle de 12 milliards de dollars, montant recueilli à peu près également entre les entreprises et les particuliers. Soulignons qu'au début du conflit, en 1939, le Canada est loin d'être prêt à participer massivement à l'effort de guerre. Le chef de l'état-major, le général McNaughton, dit notamment à ce sujet : «Sauf pour les fusils et les balles, qui nous viennent en partie de la Grande Guerre, nous n'avons aucun stock de réserve.»


En référence: L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 1999, p.865. (citation dans) Don Gilmour, Achille Michaud, Pierre Turgeon, Le Canada: une histoire populaire de la Confédération à nos jours, Saint-Laurent, Fides, 2001, p.181.
En complément: Geneviève Auger et Raymonde Lamothe, De la poêle à frire à la ligne de feu. La vie quotidienne des Québécoises pendant la guerre '39-'45, Montréal, Boréal Express, 1981, 232 pages. J.L. Granatstein, A Nation Forged in Fire : Canadians and the Second World War 1939-1945, Toronto, Lester & Orpen Dennys, 1989, 287 p. J.L. Granatstein, Canada's War: the Politics of Mackenzie King Government 1939-1945, Toronto, Oxford University Press, 1975, 436 p.
Crédits pour la photo: Année: 1943. © Historica Auteur: Inconnu. Référence: Site Internet Historica : http://www.histori.ca/historica.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke