Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Incendie au Théâtre national dans le quartier Saint-Roch à Québec

26 novembre 1911

Un court-circuit provoque un incendie majeur à l'ancienne salle Jacques-Cartier, principal théâtre francophone de la ville de Québec. Devant l'ampleur des dégâts, cette salle sera démolie l'année suivante. Les dommages s'élèvent à environ 40 000 $.

Inaugurée en 1857 pour répondre à des besoins en approvisionnement, la salle Jacques-Cartier, située dans le quartier populaire Saint-Roch, à Québec, comprend 24 étals de bouchers au rez-de-chaussée, alors qu'à l'étage on retrouve deux salles prévues pour les activités culturelles. Peu à peu, la salle principale, qui contient environ 550 places, devient le lieu de rencontre privilégié de la population ouvrière de la Basse-Ville. Par choix artistique des troupes de théâtre qui font la location de la salle Jacques-Cartier, on y présente surtout des productions francophones, bien que quelques incursions du côté du burlesque américain aient obtenu un certain succès entre 1900 et 1911. De 1900 à 1911, 1 697 représentations théâtrales francophones ont été présentées à la salle Jacques-Cartier.


En référence: Le Devoir, 27 novembre 1911, p.6.
En complément: Christian Beaucage, Le Théâtre à Québec au début du XXème siècle, Québec, Nuit Blanche, 1996, p.38.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke