Manifestation contre la répression politique au Québec

 

[7 novembre 1969]

Cette manifestation résulte d'une initiative conjointe du Front de libération populaire (FLP), du Mouvement syndical populaire, de la Ligue socialiste ouvrière, du Conseil central de Montréal (affilié à la Confédération des syndicats nationaux), de la Ligue pour l'intégration scolaire et du Comité d'aide Vallières-Gagnon. Les 2 500 personnes qui participent à l'évènement protestent contre le climat de répression politique qui existe au Québec.

Le rassemblement vise à obtenir la libération de Pierre Vallières et Charles Gagnon, deux membres du Front de libération du Québec retenus en prison. Les manifestants demandent aussi la démission du ministre de la justice, Rémi Paul, ainsi que le retrait du projet de loi 63 sur la langue au Québec. Une dizaine de cocktails Molotov sont lancés et quelques vitres brisées. La manifestation se déroule successivement sur la rue Saint-Jacques, à l'église du Gesù, au Cégep du Vieux-Montréal et au Palais de justice de Montréal.


En référence: Le Devoir, 8 novembre 1969, p.1-2

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle - Directeur: Jean-Herman Guay Perspective monde