Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élection des libéraux de William Lyon Mackenzie King à la Chambre des communes à Ottawa


Affiche des libéraux de W.L.Mackenzie King

14 octobre 1935

Les libéraux de William Lyon Mackenzie King remportent les élections générales avec 44,9% des voix. Ils font élire 173 députés à la Chambre des communes contre 40 pour leurs plus proches rivaux, les conservateurs de Richard Bennett.

Le contexte de la crise économique joue contre le gouvernement sortant. Les appuis aux conservateurs passent de 48,7%, en 1930, à 29,6%, ce qui fait chuter leur représentation de 137 à 40 députés à la Chambre des communes. Le vent est particulièrement favorable aux libéraux au Québec. Ils obtiennent les faveurs de 54,4% des voteurs, ce qui leur permet d'obtenir 55 des 65 sièges à l'enjeu dans cette province. Le scrutin de 1935 est également marqué par les performances des tiers partis qui obtiennent près de 22% des votes exprimés, une nette progression par rapport aux 6% récoltés en 1930. Leur percée la plus importante survient dans l'Ouest du pays alors que le Crédit social (CS), le Co-operative Commonwealth Federation (CCF) et le Parti de la Reconstruction font élire 25 candidats, dont 17 pour le CS (aucun au Québec).


En référence: Pierre Drouilly, Atlas des élections fédérales au Québec, 1867-1988, Montréal, VLB Éditeur, 1989, 400 p. Sous la direction de Craig Brown, Histoire générale du Canada, Montréal, Boréal, 1990, p.541-549. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert et François Ricard, Histoire du Québec contemporain: le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1986, p.125-129. Howard Scarrow, Canada Votes: A Handful of Federal and Provincial Elections Data, New Orleans, The Hauser Press, 1961, p.88-101.
En complément: Bernard Saint-Aubin, King et son époque, Coll. «Jadis et naguère», Montréal, La Presse, 1982, 409 pages. Henry Reginal Hardy, Mackenzie King of Canada : a Biography, Westport, Connecticut, Greenwood Press, 1970, 390 p. Robert MacGregor Dawson, William Lyon Mackenzie King : a Political Biography, Toronto, University of Toronto Press, 1958, 3.v. J.L. Granatstein, Mackenzie King : his Life and World, Toronto - New-York, McGraw-Hill Ryerson, 1977, 202 p. Marc La Terreur, Les Tribulations des conservateurs au Québec de Bennett à Diefenbaker , Québec, Presses de l'Université Laval, 1973, 265 pages. Larry A. Glassford, Reaction and Reform : the Politics of the Conservative Party Under R.B. Bennett, 1927-1938, Toronto, University of Toronto Press, 1992, 308 pages.
Crédits pour la photo: Année: 1935. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Metropolitan Toronto Library Board. Référence: Metropolitan Toronto Library Board.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke