Annonce de l'arrêt des activités de la Brasserie Dow

 

[31 mars 1966]

La Brasserie Dow rend publique sa décision de retirer sa bière du marché et de mettre fin aux activités de son usine de Québec. Dans un communiqué remis à la presse, la direction annonce que «la destruction de la bière en brasserie et de la bière retirée du marché se fera sous supervision gouvernementale».

Cette nouvelle fait suite au décès de 16 personnes victimes de myocardose, un phénomène qui reste inexpliqué. Une rumeur voulant que la bière Dow soit à l'origine de ces décès amène toutefois les dirigeants de cette brasserie à poser un geste radical : retirer la bière du marché et arrêter les opérations de l'usine de Québec. Conscients des dommages faits à l'image de leur entreprise, les dirigeants de la Dow prennent cette décision avant même de connaître les résultats d'une enquête menée par le ministère de la Santé du Québec pour déterminer les causes exactes des décès. Pourtant, selon le ministre Eric Kierans , rien ne confirmait à ce moment la responsabilité de la Dow dans cette série de morts et dans les 24 autres cas de myocardose identifiés. Selon les porte-parole de l'entreprise, il y a à ce moment 390 000 caisses de bière dans l'entrepôt de la compagnie, à Québec. À 4 $ la caisse, cette destruction constitue une perte financière colossale.


En référence: La Presse, 31 mars 1966, p.1-2.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle - Directeur: Jean-Herman Guay Perspective monde