Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élection de Hormidas Laporte à la mairie de Montréal

1 février 1904

Soutenu par le journal «La Presse», Hormidas Laporte remporte l'élection à la mairie de Montréal par une majorité de plus de 12 000 voix sur celui que l'on décrit comme le candidat des «trusts», Ucal-Henri Dandurand.

Le journal «La Presse» justifie son support au candidat du mouvement réformiste, Hormidas Laporte, en soulignant que «La municipalisation des services publics est la grande préoccupation du jour; les bénéfices considérables réalisés par les compagnies qui les possèdent ont ouvert les yeux du public, bien décidé à devenir propriétaire d'exploitation qui font la fortune de certains speculateurs.» Laporte parle de faire front aux «trusts» en voulant contrecarrer les visées monopolistiques de la Montreal Street Railway dans le domaine du tramway et en proposant de municipaliser les services de gaz. Malgré son ton résolu, Laporte, harcelé par les «trusts», ne réussira pas à réaliser toutes ses promesses au cours de son seul mandat à la mairie de Montréal.


En référence: La Presse, 2 février 1904, p. 1 et 5.
En complément: Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec: S.-N.Parent, Montréal, Éditions Bernard Valiquette, 1944, p.106-107. Claude V. Marsolais, Histoire des maires de Montréal, Montréal, VLB Éditeur, 1993, p.185-190 et 311.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke