Parution du premier numéro du journal «Le Nationaliste»

 


Olivar Asselin, journaliste.Année: 1900. © nd Auteur: Inconnu. Référence: Le Mémorial du Québec, Tome V, 1918-1938, Montréal, Société des Éditions du Mémorial, 1980.

[6 mars 1904]

Olivar Asselin, qui assumera la présidence du «Nationaliste» jusqu'en 1908, Henri Bourassa et plusieurs autres fondent ce nouveau journal hebdomadaire.

«Le Nationaliste» sert d'organe à la Ligue nationaliste, un mouvement dont le programme se résume en trois points: autonomie canadienne dans l'Empire, autonomie des provinces dans le Canada et une politique exclusivement canadienne. Jusqu'en 1910, ce journal est au coeur de tous les grands combats politiques. Par contre, la fondation du «Devoir» par Henri Bourassa, en 1910, reléguera «Le Nationaliste» au second plan. Finalement, le 28 septembre 1922, il fusionnera avec le «Devoir» et deviendra «Le Nationaliste et le Devoir», une édition du samedi.


En référence: André Beaulieu et Jean Hamelin, La presse québécoise des origines à nos jours, tome 4, Québec, Presses de l'Université Laval, 1979, p. 186-188.
En complément: Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, Histoire du Québec contemporain : de la Confédération à la crise, 1867-1929, Montréal, Boréal Express, 1979, p.560-566. Hélène Pelletier-Baillargeon, Olivar Asselin et son temps, Saint-Laurent, Fides, 1996. Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec: Simon-Napoléon Parent, Montréal, Éditions Bernard Valiquette, 1944, p.122-124.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle - Directeur: Jean-Herman Guay Perspective monde