Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Tenue d'une assemblée pour contester la Loi sur la marine canadienne


Affiche faisant la promotion de la Marine canadienne

17 juillet 1910

Les nationalistes de Henri Bourassa , le député conservateur Frederick D. Monk, ses partisans, ainsi que quelques transfuges libéraux, tiennent une grande assemblée à Saint-Eustache au cours de laquelle ils demandent le rappel de la loi créant une marine canadienne. Le succès de cette journée tend à démontrer que le premier ministre Wilfrid Laurier a perdu plusieurs appuis au Québec.

La loi sur la marine prévoit la construction d'une flotte canadienne soumise à l'autorité de l'Empire britannique en cas de guerre. Cette mesure est inacceptable aux yeux de plusieurs Canadiens français qui veulent voir leur pays accéder à une plus grande autonomie. Henri Bourassa écrivait d'ailleurs à ce sujet: «C'est la reculade la plus complète que le Canada ait faite depuis un demi-siècle. C'est l'atteinte la plus profonde que nous autonomie ait subie depuis l'origine du gouvernement responsable.» Une tournée organisée par les détracteurs de cette loi réunit le chef provincial du Parti conservateur, Frederick D. Monk, ainsi que des nationalistes francophones comme Armand Lavergne et Henri Bourassa . Ceux-ci décrient l'attitude du premier ministre Wilfrid Laurier , du chef de l'opposition fédérale, Robert Borden , et s'en prennent même au gouvernement du Québec pour ses déclarations trop loyalistes, voire impérialistes. Le premier ministre Laurier sortira affecté par ces attaques soutenues.


En référence: Le Devoir, 18 juillet 1910, p.3-4.
En complément: Réal Bélanger, Wilfrid Laurier : quand la politique devient passion, Québec, Presses de l'Université Laval, 1986, 484 pages. Laurier L. Lapierre, Sir Wilfrid Laurier, portrait intime, Montréal, Éd. de l'Homme, 1997, 400 p. Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec: Mgr Bruchési, Montréal, Éditions Bernard Valiquette, 1944, p.64-89. Don Gilmour, Achille Michaud, Pierre Turgeon, Le Canada: une histoire populaire de la Confédération à nos jours, Saint-Laurent, Fides, 2001, p.84. Robert Rumilly, Henri Bourassa : la vie publique d'un grand canadien, Montréal, Chantecler, 1953, p.345-371. L'Encyclopédie du Canada: édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1388-1390.
Crédits pour la photo: Année: 1911. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Canadian War Museum, National Museum of Man, National Museums Canada. Référence: Canadian War Museum, National Museum of Man, National Museums Canada.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke