Élection de Louis-Arsène Lavallée à la mairie de Montréal

 

[1 février 1912]

Après avoir été conseiller du quartier Lafontaine depuis 1900, Louis-Arsène Lavallée est élu à la mairie de Montréal. Il obtient 28 888 des voix contre 16 798 pour son adversaire, Georges Marcil.

Alors qu'il était conseiller, Lavallée a présidé le comité d'annexion et le comité législatif de Montréal. Ces annexions, qui sont survenues en 1905, 1909 et 1910, ont permis de faire passer la population de la métropole à environ 500 000 habitants, dont 10 % sont abonnés au service téléphonique. Paradoxalement, ses réalisations à la mairie sont sans grand éclat par rapport à son travail en faveur des annexions, alors qu'il était simple conseiller (1900-1912). Homme d'affaires réputé, Louis-Arsène Lavallée occupe de 1908 à 1916 la présidence de la compagnie d'assurance l'Alliance Nationale.


En référence: Le Devoir, 2 février 1912, p.3.
En complément: Claude V. Marsolais et al., Histoire des maires de Montréal, Montréal, VLB Éditeur, 1993, p.211-216. Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec: Les écoles du Keewatin, Montréal, Éditions Bernard Valiquette, 1944, p.35-36.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle - Directeur: Jean-Herman Guay Perspective monde