Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Adoption d'une taxe sur les ventes au détail

21 juin 1940

Le gouvernement libéral dirigé par Adélard Godbout fait adopter par l'Assemblée législative une loi qui prévoit une taxe de 2 % sur les ventes au détail.

Cette taxe provinciale servira à augmenter les recettes du Québec qui sont sérieusement mises à l'épreuve par le contexte de la guerre. L'Opposition, menée par le chef de l'Union nationale, Maurice Duplessis , s'attaque immédiatement à cette mesure. Se référant au fait que cette taxe provinciale s'ajoute à une taxe municipale de 2 % (à Montréal et à Québec) et à une taxe fédérale de 8 % sur le gaz et l'électricité, Duplessis déclare : «Le gouvernement actuel est tellement «taxeux» qu'il taxe les taxes.» Le député de Hull, Alexis Caron, demandera une exemption pour sa vile afin qu'elle ne souffre pas trop de la concurrence d'Ottawa. Elle sera refusée.


En référence: La Presse, 22 juin 1940, p.49.
En complément: Jean-Guy Genest, Godbout, Sillery, Septentrion, 1996, 390 pages.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke