Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Participation des Canadiens à l'offensive de Passchendaele, en Belgique


Soldats canadiens après l'offensive de Passchendaele

30 octobre 1917

Des soldats britanniques et canadiens se lancent à l'attaque à Passchendaele, en Belgique, une offensive qui coûtera plusieurs milliers de vies humaines.

Un terrain particulièrement accidenté et des conditions très défavorables mènent au désastre de Passchendaele, une bataille qui se solde par la mort d'environ 16 000 soldats canadiens. En une semaine, les troupes alliées ne progressent que de quelques kilomètres, ce qui amène le responsable de l'attaque, le maréchal britannique Douglas Haig, à y mettre fin. Un témoin de ce sanglant affrontement, le soldat Arthur-Joseph Lapointe, décrit ainsi les champs de bataille: «Dans une tranchée inondée, des cadavres d'Allemands, le ventre démesurément gonflé, flottent dans une eau bourbeuse. Ça et là, des morts ensevelis dans la boue laissent émerger un bras ou une jambe. Des figures macabres apparaissent, noircies par un long séjour sur le sol. Partout où ma vue se porte, elle ne rencontre que des cadavres informes roulés dans un linceuil de boue.» Au terme de la bataille, Winston Churchill dira de Passchendaele: «Cette aventure fut un gaspillage pitoyable et sans précédent de bravoure et de vies humaines.»


En référence: L'Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1981-1982.
En complément: (citations dans) Don Gilmour, Achille Michaud, Pierre Turgeon, Le Canada: une histoire populaire de la Confédération à nos jours, Saint-Laurent, Fides, 2001, p.121-123. Gérard Filteau, Le Québec, le Canada et la guerre 1914-1918, Montréal, Éditions Aurore, 1977, 231 p. Pierre Viennat, Les «poilus» québécois, histoire des militaires canadiens-français de la Première Guerre mondiale, Montréal, Édition du Méridien, 1999, 366 pages. G.W.L. Nicholson, Histoire officielle de la participation de l'armée canadienne à la Première Guerre mondiale, Ottawa, Imprimeur de la Reine, 1963, 671 pages.
Crédits pour la photo: Année: 1917. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Département de la Défense nationale. Référence: Archives nationales du Canada (PA-2084).



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke