Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Obtention de l'Agence mondiale anti-dopage par la ville de Montréal

21 août 2001

Un groupe de représentants de gouvernements, de fédérations sportives, d'athlètes et de la Commission médicale du Comité international olympique (CIO), choisit Montréal comme emplacement permamnent de l'Agence mondiale anti-dopage (AMA). Montréal succède ainsi à Lausanne qui était hôte de l'AMA depuis sa création, en 1999.

Ce vote fait suite à une longue campagne menée par les gouvernements pour attirer à Montréal cette agence qui a pour but «d'harmoniser au niveau planétaire les procédures et les réglementations de lutte contre le dopage dans le sport de compétition.» Les principales rivales de Montréal dans cette lutte étaient quatre villes européennes : Vienne, Stockholm, Bonn et Lausanne, cette dernière ne s'inclinant qu'au dernier tour. Le Dr Christiane Ayotte, directrice du Laboratoire de contrôle du dopage à l'INRS-Institut Armand-Frappier, a joué un rôle important dans l'obtention de cette agence dont le premier domicile sera la Tour de la Bourse. Cette nouvelle est reçue avec beaucoup de satisfaction au Canada, les gouvernements québécois et canadien ayant appuyé avec beaucoup de force la candidature de Montréal pour l'obtention de l'AMA. C'est le cas du ministre d'État au sport amateur, Denis Coderre, et du ministre délégué au Tourisme, au Loisir et au Sport, Richard Legendre. Ce dernier déclare : «Le leadership de Montréal en matière de lutte contre le dopage au cours des dernières années a également confirmé la volonté de Montréal de ne pas être uniquement un siège social mais aussi un siège proactif dans cette lutte.»


En référence: Le Devoir, 22 août 2001, p.A1.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke