Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Nomination d'une femme au poste de chef de l'Opposition officielle à l'Assemblée nationale


Monique Gagnon-Tremblay, femme politique

13 mai 1998

À la suite de la démission de Daniel Johnson comme député libéral de Vaudreuil et chef de l'Opposition officielle, la députée libérale de Saint-François, Monique Gagnon-Tremblay, est nommée chef de l'Opposition officielle à l'Assemblée nationale.

C'est la première fois dans l'histoire du parlementarisme québécois qu'une femme est désignée à ce poste. Monique Gagnon-Tremblay, qui fut non seulement présidente du Conseil du trésor et vice-première ministre, mais aussi la première femme ministre des Finances au Québec, assurera la continuité d'un caucus libéral inchangé. Ainsi, Pierre Paradis demeurera leader de l'opposition, Jean-Marc Fournier leader adjoint, Georges Farrah whip, Norman MacMillan whip adjoint et Jacques Chagnon président du caucus libéral.


En référence: http://www.assnat.qc.ca/fra/patrimoine/chronologie/chrono3.html ; Le Devoir, 14 mai 1998 p. A6.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke