Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Contestation à la suite d'élections générales

16 octobre 1931

À la suite des élections générales du 24 août 1931 qui ont reporté les Libéraux de Louis-Alexandre Taschereau au pouvoir, le chef conservateur Camillien Houde entreprend des procédures judiciaires pour contester la validité de l'élection dans 63 circonscriptions du Québec. Houde se plaint d'«irrégularités» commises par les candidats libéraux.

Houde, qui a été battu dans les deux circonscriptions où il était candidat, doit déposer un cautionnement de 63 000 $. Le 17 décembre, en réponse à cette contestation, le gouvernement fait sanctionner la loi Dillon. Celle-ci rend la contestation plus difficile en obligeant le pétitionnaire à prélever dans ses propres poches le cautionnement de 1 000 $. La mesure s'applique rétroactivement aux contestations déjà en cours.


En référence: http://www.assnat.qc.ca/fra/patrimoine/chronologie/chrono2.html
En complément: Louis-Martin Tard, Camillien Houde : le cyrano de Montréal, Coll. «Les grandes figures», Montréal, XYZ, 1999, 214 pages.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke