Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Concession de pêcheries au gouvernement du Québec par Ottawa


Pêcheur de Gaspésie avec ses casiers à homards

13 février 1922

En vertu de l'arrangement Perrault, du nom du ministre provincial de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries, Joseph-Édouard Perrault, le gouvernement du Québec reprend ses droits sur les pêcheries dans toutes les eaux de la province, sauf aux Îles-de-la-Madelaine.

Une entente datant de 1898 donnait au gouvernement québécois le droit d'administrer ses pêches jusqu'à Cap-Chat et Pointe-des-Monts. En 1913, ce droit fut limité par le gouvernement fédéral aux eaux non sujettes à la marée. Cette situation s'est maintenue jusqu'à l'issue du différend juridique entre les deux paliers de gouvernement qui s'achève le 30 novembre 1920 par la décision de reconnaître la responsabilité provinciale en matière de pêcheries. Par contre, Ottawa refuse toujours de reconnaître ces droits au Québec. Cette impasse prend fin en 1922 avec l'arrangement Perrault.


En référence: Le Devoir, 15 février 1922, p.1.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke