Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élection du candidat conservateur Camillien Houde à l'Assemblée législative


Camillien Houde, maire de Montréal

24 octobre 1928

Au cours de cette élection partielle qui se déroule dans la circonscription de Sainte-Marie, Houde reçoit 3 526 voix, soit 584 de plus que l'ensemble de ses adversaires : le libéral Ernest Langlois, avec 2 746 voix, ainsi que les candidats Lagarde et Giroux qui obtiennent respectivement 146 et 48 votes.

«Oui la bête est morte (en parlant du Parti libéral)», clame Camillien Houde qui est maire de Montréal depuis le 2 avril 1928. Apprenant qu'il était élu par une majorité substantielle d'environ 775 voix, celui-ci n'a pu cacher sa joie aux milliers d'électeurs enthousiastes massés en face de son comité central, rue Papineau. Houde, qui a été député de Sainte-Marie de 1923 à 1927, avait subi la défaite lors de l'élection générale de 1927. Le chef du Parti conservateur du Québec, Arthur Sauvé, commente cette victoire en déclarant : «L'élection de Sainte-Marie a donné à l'hon. M. Taschereau (le premier ministre libéral Louis-Alexandre Taschereau) la réponse qu'il s'était méritée depuis longtemps.» Le vote est ponctué de nombreuses irrégularités qui sont à l'origine d'interventions policières. Parallèlement à cette élection, une autre partielle, cette fois dans Québec-Est, se solde à l'avantage des Libéraux. En juillet 1929, Houde succédera à Arthur Sauvé à la tête des Conservateurs.


En référence: Le Devoir, 25 octobre 1928, p.10. http://www.assnat.qc.ca/fra/patrimoine/chronologie/chrono2.html
En complément: Louis-Martin Tard, Camilien Houde: le cyrano de Montréal, Montréal, XYZ éditeur, 1999, 274 p. Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec, Tome XXX: Camilien Houde, Montreal, Fides, 1958, 256 p.
Crédits pour la photo: Année: 1930. © nd Auteur: Inconnu. Référence: Le Mémorial du Québec, Tome V, 1918-1938, Montréal, Société des Éditions du Mémorial, 1980.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke