Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Démission de Camillien Houde du poste de chef du Parti conservateur du Québec

20 septembre 1932

Des dissensions internes amènent les chef du Parti conservateur du Québec, Camillien Houde, à quitter ses fonctions. Houde était à la tête de cette formation depuis 1929.

Houde, qui avait succédé à Arthur Sauvé, s'est avéré incapable de mener les Conservateurs à la victoire lors de l'élection générale du 24 août 1931. Il s'agit d'une période difficile pour lui puisqu'il a également été défait par Fernand Rinfret lors de l'élection à la mairie de Montréal du 4 avril 1932. En octobre 1933, c'est le député de Trois-Rivières à l'Assemblée législative, Maurice Duplessis, qui deviendra le chef des Conservateurs du Québec.


En référence: Le Devoir, 20 septembre 1932, p.3.
En complément: Bibliothèque de la Législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, 797 pages. Louis-Martin Tard, Camillien Houde : le cyrano de Montréal, Montréal, XYZ, 1999, 214 pages.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke