Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Décision de la Laurentide Company de se départir de sa division d'aviation

1922

Trouvant les coûts annuels d'exploitation trop élevés, la Laurentide Company décide de se départir de ses hydravions. Ceux-ci étaient utilisés pour patrouiller les forêts de la Mauricie dans le but d'identifier et de combattre les feux de forêt.

La Laurentide Company de Grand-Mère et plusieurs compagnies papetières de la Mauricie se regroupèrent en 1919 afin d'acheter des hydravions pour contrer les feux de forêts qui faisaient rage dans la région. Mais la Laurentide Company décide trois ans plus tard de mettre fin à ses activités en argumentant que les frais d'exploitation sont de 12 000 $ trop élevés. Toutefois, les activités continueront sous le nom de la Laurentide Air Service. La flotte compte en 1922 une douzaine d'appareils qui sont manoeuvrés par des anciens pilotes de guerre. En 1924, la compagnie est absorbée par le gouvernement ontarien et quitte le Québec. Les années subséquentes verront plusieurs papetières se procurer des hydravions afin de poursuivre la patrouille des forêts.


En référence: Musée de l'air et de l'espace du Québec http://www.aerovision.org/fr/fhistoire.asp



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke