Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Dévoilement des résultats obtenus à la suite de la création du plan Paillé

Mars 1998

Depuis sa création, en 1994, le Programme d'investissement en démarrage d'entreprises du gouvernement du Québec aurait enregistré des pertes de l'ordre de 143 millions de dollars. D'après la Société de développement industriel (SDI), 3 970 des 10 548 entreprises qui ont bénéficié d'un financement pour leur démarrage ont déclaré faillite. Le taux d'échec du plan Paillé est dont de 37,6 % en 1998.

Ce programme porte le nom du ministre qui en est l'instigateur, Daniel Paillé. Celui-ci avait offert 390 millions de dollars en garanties de prêts aux entreprises, par tranches maximales de 50 000 $. Les critères pour être admis à ce programme étaient assez souples afin de faciliter le démarrage des entreprises. De plus, les entreprises pouvaient commencer à rembourser le prêt quatre ans plus tard. Malgré le taux d'échec relevé, la SDI affirme que le programme est rentable puisque les entreprises qui ont bénéficié de son aide et qui sont restées en opération génèrent des ventes de 1,5 milliards de dollars. De plus, elles ont créé 35 000 emplois.


En référence: Les Affaires, 14 mars 1998, p. 30



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke