Tenue d'élections partielles dans les circonscriptions fédérales de Lac Saint-Jean, Papineau-Saint-Michel et Saint-Laurent-Cartierville

 


Pierre Pettigrew, homme politique.Année: 2000. © Chambre des communes Auteur: Andy Shott. Référence: Site internet de la Chambre des communes (http://www.parl.gc.ca/information/about/people/key/bio.asp?lang=F&query=219&s=M).

[25 mars 1996]

L'élection partielle dans Saint-Laurent-Cartierville est déclenchée à cause de la nomination au Sénat de Shirley Maheu, celle de Papineau-Saint-Michel à la suite de la démission d'André Ouellet et celle de Lac-Saint-Jean pour trouver un successeur au chef du Bloc québécois, Lucien Bouchard, devenu depuis le premier ministre du Québec.

L'élection partielle dans Lac-Saint-Jean est remportée par le bloquiste Stéphan Tremblay. Il récolte 76,6 % des voix, contre 21,5 % pour son plus proche rival, Clément Lajoie du Parti libéral. Dans la circonscription de Papineau-Saint-Michel, l'élection est remportée par le libéral Pierre Pettigrew sur le bloquiste Daniel Turp. Ces deux candidats obtiennent respectivement 59,2 % et 33,9 % des voix. La troisième élection partielle a lieu dans le comté de Saint-Laurent-Catierville. Elle est remportée par Stéphane Dion (PLC) qui récolte 79,3 % des suffrages, ce qui lui permet de devancer facilement Michel Sarra-Bournet du Bloc québécois qui ne reçoit que 14,9 % des votes exprimés.


En référence: La Presse, 20 février 1996, p. B1. Le Devoir, 25 mars 1996, p.A3. Bibliothèque du Parlement, http://www.parl.gc.ca/

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde