Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élection de Richard B. Bennett au poste de chef du Parti conservateur du Canada

11 octobre 1927

Pour la première fois de son histoire, le Parti conservateur (ou libéral-conservateur) tient un grand congrès au leadership afin d'élire celui qui succédera à Hugh Guthrie, chef intérimaire de cette formation depuis le départ d'Arthur Meighen, en octobre 1926.

Sur les rangs lors de ce congrès qui se déroule à Winnipeg, on retrouve Guthrie, Robert Manion, C.H. Cahan, Richard B. Bennett, Robert Rogers et Sir Henry Drayton. La veille du vote, environ 8 000 personnes sont réunies pour écouter les discours des candidats. Dès le premier tour, Bennett, qui fut ministre des Finances dans le cabinet de Meighen, en 1926, prend les devants avec 584 votes. Jamais menacé, il concrétise sa victoire au tour suivant, obtenant une majorité avec 780 votes, soit 460 de plus que Guthrie, son plus proche rival. Homme d'affaires prospère, Bennett livre un discours plein de généralités et de bons sentiments dans lequel il déclare notamment : «Vous avez décidé pour moi que dorénavant tant que j'aurai santé et force je doive employer mon talent et mon temps, les qualités que je puis avoir, la fortune que Dieu a été assez bon de me donner, dans l'intérêt de mon pays par l'intermédiaire du grand parti auquel j'ai le privilège d'appartenir.» En plus de choisir un chef, les Conservateurs profitent de ce congrès pour adopter plusieurs résolutions qui touchent entre autres l'immigration et la canalisation du Saint-Laurent. Bennett mènera les Conservateurs à la victoire lors de l'élection générale du 28 juillet 1930. Il restera à la tête du parti jusqu'en 1938.


En référence: Le Devoir, 12 octobre 1927, p.1, 3 et 7, 13 octobre 1927, p.1 et 10.
En complément: Marc La Terreur, Les Tribulations des conservateurs au Québec de Bennett à Diefenbaker, Québec, Presses de l'Université Laval, 1973, 265 pages. Larry A. Glassford, Reaction and Reform : the Politics of the Conservative Party Under R.B. Bennett, 1927-1938, Toronto, University of Toronto Press, 1992, 308 pages. John R. Williams, The Conservative Party of Canada: 1920-1949, Durham, Duke University Press, 1956, 242 pages. John C. Courtney, The Selection of National Party Leaders in Canada, Toronto, Macmillan of Canada, 1973, 278 pages.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke