Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élection de Kim Campbell au poste de chef du Parti progressiste-conservateur du Canada

13 juin 1993

La ministre de la Défense du Canada, Kim Campbell, succède à Brian Mulroney à la tête du Parti progressiste-conservateur du Canada (PPC). C'est la première fois qu'une femme dirige cette formation.

Lors de ce congrès au leadership qui se déroule à Ottawa, cinq candidats se font la lutte : Kim Campbell, Jean Charest, Garth Turner, Patrick Royer et Jim Edwards. Considéré comme l'aspirant le plus sérieux après Campbell, Charest, un Québécois originaire de Sherbrooke, lance un vibrant discours le 12 juin, demandant aux délégués «...s'il-vous-plaît, laissez-moi m'attaquer au Bloc québécois (let me loose on the Bloc québécois)». Le Bloc québécois, dirigé par Lucien Bouchard, est une formation qui prône la souveraineté du Québec. Au terme du premier tour de scrutin, c'est toutefois Campbell qui prend la tête, obtenant l'appui de 1 664 délégués contre 1 369 pour Charest. Jim Edwards prend alors une décision importante en demandant aux 307 délégués qui l'ont supporté de se rallier à Campbell. Au deuxième tour, celle-ci confirme sa victoire sur Charest, 1 817 votes contre 1 630. Ce triomphe singifie que Kim Campbell, en succédant à Brian Mulroney, deviendra la première femme à diriger le gouvernement canadien. Sa tâche ne s'annonce pas facile. Les sondages sont en effet nettement défavorables au PPC, incitant leur nouveau chef à déclarer qu'elle veut : «redonner confiance et espoir à la population et aux chômeurs.»


En référence: La Presse, 13 juin 1993, p.1, A3-A5, 14 juin 1993, p.1 à A5.
En complément: André Pratte, L'énigme Charest, Montréal, Boraél, 1998, 358 pages. Robert Fife, Kim Campbell : The Making of a Politician, Toronto, Harper Collins, 1993, 208 pages. Kim Campbell, Time and Chance : The Political Memoirs of Canada's First Woman Prime Minister / Kim Campbell, Toronto, Doubleday Canada, 1996, 434 pages.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke