Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Adoption d'une résolution dissociant le Crédit social du Ralliement créditiste

13 janvier 1974

L'aile québécoise du Crédit social réunie en congrès à Ascot Corner décide de se dissocier du Ralliement créditiste québécois et de laisser ses membres libres de supporter la formation de leur choix sur la scène politique provinciale.

Cette résolution est adoptée par 184 délégués contre 21. Pour le chef national du Crédit social, Réal Caouette, il est préférable de laisser les provinciaux s'organiser à leur gré et ne plus se mêler de leurs affaires, comme ce fut le cas au cours des dernières années. Cette décision fut précédée par une consultation postale du Crédit social auprès de ses 5 000 membres, initiative qui, selon l'organisation du parti, se serait soldée par le retour d'environ 1 000 lettres.


En référence: Le Devoir, 14 janvier 1974, p.1 et 6.
En complément: Marcel Huguet, Réal Caouette : l'homme et le phénomène, Montréal, Éditions de l'Homme, 1981, p.319-331.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke