Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Fin de la visite en Europe du premier ministre du Québec, Jean Lesage


Le Général de Gaulle lors de son passage à Québec

13 novembre 1964

Le clou de de ce voyage de 23 jours qui amène le premier ministre Jean Lesage dans plusieurs pays d'Europe est son passage en France au cours duquel il rencontre le président de la République française, Charles de Gaulle.

Au cours de sa visite en Grèce, Lesage obtient un doctorat honoris causa de l'Université Panteios et est décoré de l'Ordre royal du Phénix par le roi Constantin. En France, il est reçu à l'Élysée par le président de Gaulle, le 12 novembre, ainsi que par le premier ministre Georges Pompidou avec qui il a un entretien à l'hôtel Matignon. Le développement des relations culturelles entre le Québec et la France est au coeur des discussions, tout comme la question de la représentation de la délégation québécoise en France. Lesage déclare à ce sujet : «...nous ne demandions pour la délégation générale ni un statut diplomatique ni un statut consulaire, mais un statut spécial qui permettrait à notre délégation de travailler dans les conditions les plus favorables possibles, statut que nous voulions semblable à celui qui est accordé à notre agence générale à Londres. Cela est maintenant pratiquement acquis et j'en suis heureux.» Au terme de la rencontre avec le président de Gaulle, on dévoile les grandes lignes d'une entente de principe bilatérale portant sur la Coopération dans le domaine de l'éducation. Lesage profite également des derniers jours de sa visite pour inviter de Gaulle au Québec, ainsi que les ministres des Affaires extérieures et des Affaires culturelles, Maurice Couve de Murville et André Malraux.


En référence: Le Devoir, 5 novembre 1964, p.1, 6 novembre 1964, p.1 et 19, 10 novembre 1964, p.3, 11 novembre 1964, p.1, 12 novembre 1964, p.1 et 10, 13 novembre 1964, p.1 et 14 novembre 1964, p.1.
En complément: Louis Balthazar, Louis Bélanger, Gordon Mace et coll., Trente ans de politique extérieure du Québec, Centre québécois de relations internationales, Sillery, Septentrion, 1993, p.107-159. Robert Comeau (sous la direction de), Jean Lesage et l'éveil d'une nation : les débuts de la révolution tranquille, Coll. «Les leaders politiques du Québec contemporain», Sillery, Presses de l'Université du Québec, 1989, 367 pages. Dale C. Thomson, Jean Lesage et la Révolution tranquille, Saint-Laurent, Trécarré, 1984, 615 pages. Claude Morin, L'art de l'impossible, la diplomatie québécoise depuis 1960, Montréal, Boréal, 1987, 470 pages.
Crédits pour la photo: Année: 1967. © nd Commanditaire: Le Magazine La Presse. Référence: Archives nationales du Québec, à Montréal Fonds Antoine Desilets cote: p697.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke