Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Fondation de la Faculté de musique de l'Université de Montréal

18 octobre 1950

Cette faculté a pour mission d'assurer et d'organiser ses propres programmes d'études et de recherches ainsi que de coordonner des programmes d'études et des grades dans les écoles de musique jusqu'alors affiliés directement à l'université.

Alfred Bernier y est fondateur, professeur et premier doyen. Le cardinal Paul-Émile Léger et Mgr Olivier Maurault sont également impliqués dans cette fondation. Les cours sont d'abord divisés en deux sections: musique sacrée et musique profane. Seuls le piano et l'orgue y sont enseignés. Des cours de pédagogie musicale seront ajoutés au programme en 1961. En 1966, la Faculté de musique de l'Université de Montréal réorientera totalement le contenu du premier cycle. Celui-ci mènera désormais au baccalauréat en musique et offrira le choix de diverses concentrations telles interprétation, musique générale, composition, techniques d'écriture, musicologie et pédagogie. Dans les années 1970, la faculté développera les études de cycles supérieurs telles que les maîtrises et doctorats en interprétation ou composition. Elle établira des programmes de recherche comme l'informatique-musique, la paléographie musicale, l'ethnomusicologie et la sémiologie musicale. Les années 1980 verront les portes de la faculté s'ouvrir au jazz et à la musique populaire. La Faculté de musique de l'Université de Montréal déménagera dans le pavillon de l'École Vincent-d'Indy, situé sur le Mont-Royal, en 1980. Le pavillon comprendra une audiothèque, une bibliothèque, trois salles de concert (avec la salle Claude-Champagne), des studios de musique électroacoustique ainsi qu'un studio d'enregistrement. Parmi les activités organisées par la faculté figureront des ateliers de musique ancienne, baroque, contemporaine, de comportement et jeu scénique et de jazz.


En référence: Recherche effectuée dans le cadre du projet «Données sur l'histoire de la création musicale au Québec, 1940-2000 (chronologie et bibliographie)», un projet subventionné par le FCAR. Helmut Kalmann, Gilles Potvin et Kenneth Winters, dir., Encyclopédie de la musique du Canada, deuxième édition, Montréal, Fides, 1993 (1982), p.289, 3387 à 3389.
En complément: René Durocher, Paul-André Linteau, Jean-Claude Robert et François Ricard, Histoire du Québec contemporain, tome II : le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1989, p.413.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke