Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Élimination du Canadien de Montréal en finale de la coupe Stanley

21 avril 1951

Les Maple Leafs de Toronto remportent la coupe Stanley en défaisant le Canadien de Montréal quatre parties à une. Lors de la partie finale, disputée le 21 avril à Toronto, les Leafs remportent la victoire en temps supplémentaire grâce au but de Bill Barilko.

En demi-finale, le Canadien avait causé une énorme suprise en venant à bout des Red Wings de Détroit, détenteurs du premier rang au classement de la saison régulière avec 101 points. Maurice Richard s'était une fois de plus illustré en mettant fin aux deux premières rencontres avec des buts marqués en temps supplémentaire. En finale, les Montréalais manquent cependant d'opportunisme. Les cinq parties nécessitent du temps supplémentaire, mais le Canadien n'a le dernier mot qu'à une occasion, lors de la deuxième joute, qui prend fin à la suite du but de Maurice Richard. Lors de la cinquième et dernière rencontre, le Tricolore mène 2-1 avec 32 secondes à jouer. Mais le but de Ted Sloan force une fois de plus la tenue d'une période supplémentaire. L'entraîneur Dick Irvin décrira l'atmosphère qui règne pendant la pause de la façon suivante : «Je voyais déjà la défaite sur la figure de ces hommes qui avaient courageusement combattu pour remporter la victoire, qui étaient venus à quelques secondes près de réussir et qui maintenant considéraient que dame chance était contre eux, qu'elle allait aider la cause de leurs adversaires.» C'est le défenseur Bill Barilko qui donnera la coupe Stanley aux Maple Leafs en déjouant Gerry McNeil après 2 minutes et 52 secondes de temps supplémentaire. Quatre mois plus tard, le 26 août 1951, Barilko perdra la vie dans un accident d'avion.


En référence: La Presse, 23 avril 1951, p.20 et 22.
En complément: Allan Turowetz et Chrys Goyens, Les Canadiens de 1910 à nos jours, Montréal, Éditions de l'Homme, 1986, 389 pages. Jean-Marie Pellerin, Maurice Richard : l'idole d'un peuple, Montréal, Éditions de l'Homme, 1976, 515 pages. Stan Fischler et Maurice Richard, Les Canadiens sont là! : la plus grande dynastie du hockey, Scarborough, Prentice-Hall, 1971, 296 pages. Claude Mouton, Les Canadiens, Scarborough, Van Nostrand Reinhold, 1980, 286 pages. Dan Diamond et al., Total Hockey : the Official Encyclopedia of the National Hockey League, New York, Total Sports, 1998, 1878 pages.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke