Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Nomination de Claude Ruel au poste d'entraîneur du Canadien de Montréal

10 juin 1968

Un mois après l'annonce du départ de Hector «Toe» Blake, le Canadien de Montréal annonce que son nouvel entraîneur sera Claude Ruel. À 29 ans, Ruel, qui évolue dans l'organisation montréalaise depuis plusieurs années, devient le plus jeune entraîneur de l'histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Vainqueur de onze coupes Stanley -trois comme joueur et huit comme entraîneur- , Blake annonçait son départ à la suite de la dernière partie de la finale remportée par le Canadien contre les Blues de Saint-Louis le 11 mai 1968. Fait étonnant pour un vétéran de 13 saisons, il avouait alors qu'il venait de terminer : «De loin la saison la plus difficile de ma carrière. Jamais auparavant, je n'avais été aussi nerveux la journée d'un match. Plus d'une fois, mes nerfs étaient tellement à bout quelques heures avant une rencontre que je tremblais» La nomination de Ruel pour lui succéder constitue une surprise. Celui-ci combinait à ce moment le poste de directeur du recrutement des joueurs et celui de dépisteur en chef pour le Canadien. Appelé à commenter son choix, le directeur gérant Sam Pollock s'empresse d'affirmer : «il est faux de prétendre que nous avons confié le poste à Ruel parce qu'il est Canadien français.» Ce à quoi il ajoute : «Nous avions tellement confiance en ses aptitudes que nous n'avons parlé affaires à personne d'autres.» Claude Ruel restera en poste jusqu'en 1970.


En référence: La Presse, 13 mai 1968, p.35-37, 11 juin 1968, p.35-36.
En complément: Allan Turowetz et Chrys Goyens, Les Canadiens de 1910 à nos jours, Montréal, Éditions de l'Homme, 1986, 389 pages. Stan Fischler et Maurice Richard, Les Canadiens sont là! : la plus grande dynastie du hockey, Scarborough, Prentice-Hall, 1971, 296 pages. Claude Mouton, Les Canadiens, Scarborough, Van Nostrand Reinhold, 1980, 286 pages.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke