Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Annonce d'un réinvestissement du gouvernement fédéral en santé

5 février 2003

Le premier ministre du Canada, Jean Chrétien, et les premiers ministres des provinces s'entendent sur un réinvestissement du gouvernement fédéral en santé. Toutefois, les premiers ministres des provinces se disent déçus des 17 milliards de dollars sur trois ans octroyés à cette occasion.

En fait, ce réinvestissement ne représenterait qu'un peu plus de 13 milliards de dollars si l'on soustrait de la somme les 3,9 milliards de dollars déjà promis par le fédéral lors d'une rencontre qui a eu lieu en septembre 2000. Pour le Québec, ce réinvestissement équivaut à 800 millions de plus par année. Le Rapport Séguin sur le déséquilibre fiscal, de même que le Rapport Romanow sur la santé, paru en novembre 2002, établissaient que les besoins du Québec en matière de santé s'élevaient à 1,5 milliards de dollars de plus par année. À la suite de cette annonce, le premier ministre du Québec, Bernard Landry, explique que l'argent débloqué cette année servira immédiatement au financement d'un vigoureux programme. Il précise que ce montant offert par Ottawa n'est pas suffisant, mais que pour l'instant c'est mieux que rien. Selon le ministre de la Santé, François Legault, on prévoit qu'il y aura plus de services en première ligne, plus de services aux personnes âgées, plus de services en prévention et une diminution des listes d'attente. Malgré la flexiblité dont dispose le gouvernement du Québec pour l'utilisation de cet argent, le premier ministre Landry profite tout de même de l'occasion pour critiquer le gouvernement Chrétien en le qualifiant de prédateur. «Des gens qui vont avoir des surplus de 41 milliards et qui vont en consacrer 29 % à la priorité des Canadiens et des Québécois ont une tendance à la prédation et à la domination», explique-t-il à la sortie de la conférence fédérale-provinciale sur la santé.


En référence: Le Devoir, 6 février 2003, p. A1, 7 février 2003, p.A1. La Presse, 6 février 2003, p. A1, A9.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke