Dénouement de la grève des employés d'entretien de la Société de transport de Montréal

 


L'édicule de la station de métro Berri-UQÀM.Année: 2001. © ccdmd Auteur: Denis Chabot. Référence: ccdmd.

[23 novembre 2003]

Après quelques jours de grève, les employés d'entretien de la Société de transport de Montréal (STC) acceptent à 90 % l'entente de principe visant au renouvellement de leur convention collective qui est échue depuis plusieurs mois.

Le conflit a entraîné une paralysie presque complète du transport en commun à Montréal, ce qui a suscité beaucoup de mécontentement dans la population. Satisfaits des concessions patronales sur la caisse de retraite et les salaires -une hausse de 8,7% sur quatre ans- , les employés d'entretien entrent finalement au travail le dimanche 23 novembre dans l'après-midi. On estime qu'en 2007, ceux-ci toucheront en moyenne entre 47 000 $ et 50 000 $ par année.


En référence: La Presse, 23 novembre 2003, p.A1-A3; 24 novembre 2003, p.A1-A2. Le Devoir, 17 novembre 2003, p.1.

  ©  Tous droits réservés - Bilan du Siècle Perspective monde