Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Présentation d'un manifeste sur la souveraineté du Québec par René Lévesque

18 septembre 1967

Intitulé «Ce pays qu'on veut bâtir», le manifeste présenté par le député libéral de Laurier, René Lévesque , préconise l'idée d'un Québec souverain doté d'une association avec le reste du Canada. Ce document aura l'effet d'une bombe chez les membres du Parti libéral.

Dans ce manifeste, René Lévesque propose «un régime dans lequel deux nations, l'une dont la patrie serait le Québec, l'autre qui pourrait réarranger à son gré le reste du pays, s'associeraient dans une adaptation originale de la formule des marchés communs, formant un ensemble qui pourrait s'appeler, par exemple, l'Unité canadienne.» Avant d'être rejetée, la proposition de Lévesque fera l'objet de chaudes discussions au sein du Parti libéral du Québec (PLQ). Le départ de Lévesque mènera à la fondation du Mouvement souveraineté-association (MSA) puis à la création d'un parti politique dont l'objectif premier est de réaliser l'indépendance du Québec : le Parti québécois.


En référence: Pierre Godin, René Lévesque : (tome II) héros malgré lui, 1960-1976, Montréal, Boréal, 1994.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke