Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Dévoilement d'un monument dédié à la mémoire de Georges-Étienne Cartier

6 septembre 1919

Pour souligner le centième anniversaire de la naissance de Georges-Étienne Cartier, un des pères de la Confédération, un monument est érigé dans le parc Jeanne-Mance, à Montréal. Son dévoilement est souligné par un rassemblement public qui attire des centaines de curieux.

Des personnalités de marque se déplacent pour assister à l'événement, dont la fille de Cartier, Hortense, le gouverneur général du Canada, le duc de Devonshire, et le premier ministre du Québec, Lomer Gouin. Un des moments forts de la cérémonie survient lorsque le voile qui recouvre la statue de Cartier tombe après qu'un bouton électrique ait été actionné en Écosse par le souverain britannique, George V. Plusieurs hommages sont rendus à Georges-Étienne Cartier, dont celui de Thomas Chapais : «Il (Cartier) a été un réformateur éclairé, en même temps qu'un défenseur courageux de nos meilleures traditions sociales. Et enfin il a fondé un régime qui contenait en germe la grandeur future de la nation canadienne (...) Sir Georges Cartier est donc le double patriotisme qui, me semble-t-il, devrait être celui de tout bon Canadien. Il est ce que j'appellerai le patriotisme provincial et le patriotisme fédéral.»


En référence: Le Devoir, 8 septembre 1919, p.2 et 5.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke