Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Déclenchement d’un lock-out par les propriétaires des équipes de la Ligue nationale de hockey

15 septembre 2004

Bien décidés à obtenir un règlement leur permettant d’exercer un meilleur contrôle sur les salaires versés à leurs joueurs, les propriétaires des équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) s’entendent pour ne pas entreprendre les activités de la saison 2004-2005.

Un conflit semblable avait éclaté en 1994-1995, privant les amateurs d’une moitié de la saison régulière. Le nœud du problème reste sensiblement le même qu’à cette époque. Les propriétaires veulent en effet mettre un frein à la croissance des salaires qui, en moyenne, se chiffrent à 1,8 millions de dollars annuellement par joueur. La méthode qu’ils privilégient est celle d’un plafond salarial qui fixerait le montant maximum qu’une équipe peut verser à ses joueurs. Cette formule, en vigueur dans d’autres ligues sportives, permettrait aux franchises de stabiliser leurs dépenses et de limiter leurs pertes. Selon les propriétaires, celles-ci se seraient élevées à 1,8 milliards de dollars depuis 1995. De son côté, l’Association des joueurs propose une réduction salariale ainsi que l’adoption d’une taxe de luxe qui pénaliserait les équipes dépassant un seuil salarial quelconque. L’impasse persiste en septembre 2004 et, cette fois, les propriétaires affirment que le jeu ne reprendra pas sans un plafond salarial. Préparés à un arrêt prolongé, ils auraient accumulé un fonds de 350 millions de dollars. À la lumière des derniers développements, les joueurs offrent de leur côté leurs services à différentes ligues professionnelles de calibre inférieur, en Amérique ou en Europe.


En référence: La Presse, 16 septembre 2004, Cahier Affaires, p.1 et 4, Cahier Sport, p.S7-S11. Le Devoir, 16 septembre 2004, p.B6.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke