Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Établissement d’une Commission du chômage à Verdun


Chômeurs montréalais dormant sur des bancs de parc

1931

La Ville de Verdun se dote d’une Commission du chômage afin de répondre aux besoins grandissants engendrés par la crise économique.

La mission de cette Commission consiste à secourir les chômeurs, les organismes de charité comme le Catholic Welfare et la Société Saint-Vincent de Paul étant ensevelis sous les demandes d'assistance financière. La Ville distribuera des bons pour des biens essentiels aux nécessiteux en retour d'un travail. En 1933, les chômeurs seront payés en argent. Ce système continuera jusqu'en 1937. La Commission du chômage s'occupe aussi de distribuer les secours directs prévus par la loi. À Verdun, les biens essentiels disponibles avec les coupons sont le lait, le pain, le sel, le poivre, les fèves, le vermicelle, le macaroni, la farine d'avoine, la mélasse, le sucre, le thé, les pommes de terre, la graisse, le savon, les allumettes, le boeuf, le lard frais et, un peu plus tard, le beurre d'arachide. Au niveau provincial, la liste des aliments diffère. Elle comprend les légumes, les fruits de la province, le porc, la farine de blé et de sarrasin, les pâtes alimentaires, le saindoux, la poudre à pâte, le vinaigre, le riz et la levure. Jusqu'en 1931, les chômeurs de Verdun ne pourront échanger leurs coupons que chez des épiciers dont les noms apparaissent sur une liste déterminée à l’avance. En 1933, un nouveau système de coupon sera adopté. Il permettra au bénéficiaire d’acheter la nourriture qu'il veut, même si elle n'est pas sur la liste de la Ville. La Commission créera aussi le Clothing Committee, organisme composé de pasteurs et de représentants d'associations locales. Il se chargera de distribuer des vêtements aux chômeurs protestants.


En référence: Denis Gravel, Verdun, 125 ans d'histoire 1875-2000, Montréal, Société de recherche historique archiv-histo, 2000, p.138-143.



Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle
Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke