Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
L'histoire électorale du Québec de 1867 à 2017
Analyses, carnets électoraux, tableaux
500 pages documentées et référencées
Jean-Herman Guay (politologue) et Serge Gaudreau (historien)

Disponible aux Presses de l'Université Laval
Disponible sur Amazon
Mots-clé       Catégories       Années       Élections       Repères            


Annonce de la nomination de Michaëlle Jean au poste de gouverneure générale du Canada

4 août 2005

Le premier ministre Paul Martin rend publique la nomination de Michaëlle Jean au poste de gouverneure générale du Canada. Elle succédera à Adrienne Clarkson en septembre. Première personne de couleur à accéder à cette fonction, Michaëlle Jean s'est fait connaître comme journaliste aux réseaux français et anglais de Radio-Canada.

Une native d'Haïti, Madame Jean est arrivée au Québec en 1968 avec ses parents qui fuyaient le régime dictatorial de François Duvalier. Après des études à l'Université de Montréal, elle oeuvre de 1978 à 1987 au sein du Regroupement provincial des maisons d'hébergement et de transition pour femmes victimes de violence conjugale. Journaliste à Radio-Canada, elle se fait connaître comme animatrice d'émissions d'informations et lectrice du journal télévisé de Radio-Canada, un travail qu'elle effectue encore au moment de sa nomination. Même si le poste de gouverneure générale suscite beaucoup de réserve chez les Québécois, la nomination de Michaëlle Jean, dont les sondages confirment la popularité, est bien accueillie. Les critiques les plus vives se font surtout entendre des milieux nationalistes à l'endroit du premier ministre Martin, accusé d'opportunisme politique, et du mari de la future gouverneure générale, le cinéaste Jean-Daniel Lafond, dont le passé souverainiste fait l'objet d'une controverse. En revanche, la communauté haïtienne réserve un accueil chaleureux à Michaëlle Jean qui sera assermentée dans ses fonctions le 27 septembre 2005.


En référence: La Presse, 4 août 2005, p. 1, A6-A7; 5 août 2005, p. 1, A2-A3. Le Devoir, 4 août 2005, p. 1 et A2; 5 août 2005, p. 1, A3 et A10.



Sur Bilan du siècle

Élections générales
Politique et société

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Institut de la statistique du Québec
Observatoire des politiques publiques
Cahiers de recherche

Textes et sites

L'impasse souverainiste
Tous dans la classe moyenne
Taxation et budgets: l'opinion publique québécoise
La société du patrimoine politique du Québec
Options politiques

Directeur: Jean-Herman Guay Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke